dimanche 14 avril 2024

Ecrire et réécrire en latin

Dans cet article, je montrerai comment on peut profiter des outils numériques de l’ENT pour amener les élèves à écrire, lire et réécrire en latin, tout en favorisant un apprentissage du lexique et favoriser une entrée dans la lecture des textes authentiques.

Cette activité de thème latin peut être mise en oeuvre dans le cadre du cours, quel que soit le niveau de la classe. Je me servirai pour illustrer mon propos d’une séquence de 2nde portant sur le mythe de Philemon et Baucis.

La séquence aborde les thèmes suivants :

  • L’Homme et le divin
  • Soi-même et l’autre

-

Dans le cadre de cette séquence, les élèves étudient un extrait du livre VIII des Métamorphoses (Ovide, Métamorphoses, VIII, v. 611-720).

Dans les premières séances de la séquence, on a étudié le début du texte d'Ovide, jusqu'au moment où Philémon et Baucis découvrent leur cabane transformée en temple.

Dans cette séance, on aborde la lecture, la compréhension et la traduction de la fin du récit d’Ovide. (v.704-720).
Les activités décrites ci-dessous précèdent l’étude du texte latin lui-même : elles amènent les élèves à formuler des hypothèses de lecture (que s'est-il passé après la transformation de la cabane ?)  et permettent d'aborder le lexique de l'extrait qui fera l'objet de la séance.

1. Ecrire en latin

Dans les séances précédentes, les élèves ont déjà lu le début du récit d'Ovide, des vers 611 à 703, jusqu'au moment où Philémon et Baucis découvrent leur pauvre cabane transofmrée en temple.

Avant d’aborder l'extrait final du récit, les élèves sont invités à faire des hypothtèses de lecture et à imaginer, en latin, la suite du récit.

L’exercice n’est pas sans poser des difficultés aux élèves qui sont souvent peu habitués à écrire en latin : en effet, ils ont tendance à vouloir transcrire en latin un récit qu'ils auraient déjà imaginé en français.

Cependant, ceux-ci se rendent rapidement compte que cette voie est une impasse et ils se rabattent vers des récits plus simples, avec les moyens linguistiques dont ils disposent, en particulier les extraits du texte d'Ovide déjà étudié dans les séances précédentes qui leur offre suffisamment de vocabulaire pour imaginer en latin une brève suite de récit.

Afin de pouvoir exploiter rapidement leurs textes en classe, je leur demande de les publier dans un Wiki de Moodle.

Cet outil va me permettre aisément d’accéder à leurs travaux, de les corriger (dans cet exemple, j’ai procédé moi-même à la correction, mais on peut imaginer de réaliser cette correction avec la classe), avant de les projeter.

A gauche, la version écrite par l’élève, à droite la version après correction.

Le texte écrit par chaque élève est non seulement un moyen de se projeter dans la suite du récit et d’exercer ses compétences linguistiques, mais devient également un support de lecture pour les autres.

Tutoriel

2. Le travail sur le lexique

Dans un deuxième temps, différentes activités sont proposées aux élèves pour travailler de façon autonome le lexique du texte d’Ovide.

Le module H5P de Moodle permet ainsi la création de flashcards,

mais également d’exercices de glisser-déposer de texte

ou de mots-croisés.

---

Tutoriels :

3. Réécrire en latin

Dans un troisième et dernier temps, les élèves sont invités à se servir de ce vocabulaire pour réécrire le premier jet de leurs textes.

L’utilisation du Wiki de Moodle facilite alors le travail de réécriture.

Ainsi, non seulement les élèves travaillent leurs compétences linguistiques, mais également la lecture compréhension des textes latins, etl’entrée dans le texte authentique en langue ancienne est facilitée.


Ressources sur le thème en langues anciennes :