mardi 18 juin 2024

Séminaire "Science et Covid-19"

Portant sur la thématique "Science et COVID-19", un séminaire pour les enseignants s'est tenu le 17 novembre 2021 de 9h à 18h dans les locaux de l'IRCAD (Institut de Recherche contre les Cancers de l'Appareil Digestif) à Strasbourg. L'objectif était de comprendre la construction de la connaissance scientifique à partir de l'exemple de l'épidémie de COVID-19.

 

 

 

La journée a été ouverte par Elisabeth Laporte, rectrice de l’Académie de Strasbourg,  Laurent Schmitt, vice-président développement durable et responsabilité sociétale de l’Université de Strasbourg,  Jacques Marescaux, professeur en chirurgie, président-fondateur de l’IRCAD et François Bernier, directeur de la Maison pour la science en Alsace.

 

 

Les participants ont ensuite assisté à une conférence sur la "Cartographie de l’évolution du virus - statistiques et médecine" par Thibaut Fabacher, assistant hospitalier universitaire au service de santé publique des Hôpitaux Universitaires de Strasbourg. Thibaut Fabacher a expliqué l'intérêt de cartographier des données de santé, en particulier dans le cas d'une épidémie. Il a présenté la carte intereractive qu'il a élaborée et qui connaît un grand succès aussi bien auprès des scientifiques que du grand public.

 

 

La matinée s'est pousuivie par une table ronde "De la recherche scientifique à l'opinion publique" .

 

   - Renaud Toussaint, directeur de l’Institut Terre & Environnement de Strasbourg (ITES) de l’université de Strasbourg/CNRS/ENGEES a détaillé les mécanismes de la validation des recherches par la communauté scientifique. 

   - Virginie Laurent-Gydé, maître de conférences à la Faculté des sciences de la vie de l’université de Strasbourg, a évoqué la confusion entre science et recherche, en mettant en garde contre les biais cognitifs.

   - Le traitement des informations scientifiques par les médias a été expliqué par Elsa Poupardin, maître de conférences en sciences de l’information et de la communication à l’université de Strasbourg.

 

 

L'après-midi avaient lieu 4 ateliers en parallèle, animés par des enseignants de collèges et lycées et par des enseignants-chercheurs, autour des thématiques suivantes :

- Les vaccins : découverte, conception, essais cliniques, types de vaccins, bénéfices et risques ; intérêt individuel et collectif de la vaccination ; tests PCR et antigéniques
Les masques : principe de fonctionnement, échelles de tailles (virus, mailles, gouttelettes, aérosols…), modèles et simulations
La question de l’origine du SARS-CoV-2 examinée par la science : se rapprocher de façon concrète d’une activité scientifique afin de prendre conscience de la manière avec laquelle la science parvient à construire des connaissances solides et fiables
- R0 et modèles mathématiques de propagation de l’épidémie : croissance exponentielle, modèles à compartiments ; simulations pour la visualisation des effets des gestes et mesures barrières, ainsi que de la vaccination ; taux d’efficacité des vaccins

 

 

La journée s'est terminée par une conférence intitulée "Festival de théories du complot pendant la pandémie de coronavirus en 2020-2021 : Un regard de la psychologie" par Pascal Wagner-Egger, enseignant-chercheur en psychologie sociale à l'Université de Fribourg (Suisse). Il est également conseiller scientifique pour la Swiss National COVID-19 Science Task Force. Pascal Wagner-Egger a expliqué les moyens pour lutter contre les biaias cognitifs et les théories du complot, en proposant également des solutions pour les lycéens (vérification des faits, éducation aux médias, développement de l'esprit critique, recours à l'humour et à la créativité). 

 

 

Si vous voulez revoir les deux conférences de la journée :  

- Cartographie de l’évolution du virus - statistiques et médecine par Thibaut Fabacher : ICI    

- Théories du complot pendant la pandémie de coronavirus en 2020-2021 par Pascal Wagner-Egger : ICI