jeudi 30 mai 2024

Faire lire des œuvres complexes : l'exemple du Pseudolus de Plaute

Dans le cadre d’une réflexion sur le thème « Faire lire des œuvres complexes », le groupe académique de formation de langues anciennes propose plusieurs pistes de séquences à partir du Pseudolus de Plaute.

L'étude d'une œuvre intégrale apparait souvent comme un grand défi et certaines traductions peuvent être bien difficiles à comprendre pour nos élèves. C’est pourquoi cette approche leur permet de renouer avec des œuvres appartenant aux cultures française comme européenne, tout en gagnant en confiance dans leurs propres compétences d’interprétation. Cela favorise donc :

  • L’appréhension d’une œuvre dans sa totalité ;
  • L’assimilation d’une méthodologie concrète conduisant à une meilleure compréhension des textes et qui est applicable à tous ;
  • L’ancrage de repères culturels et chronologiques.

Ces propositions de séquences répondent aux objets d’étude propres aux programmes du collège et du lycée, à savoir :

  • Pour le lycée : « Soi-même et l’autre » en classe de 2de ou « Masculin, féminin » en classe de 1ère ;
  • Pour le collège, « Vie privée, vie publique : maitres et esclaves dans l’Antiquité » en classe de 4e.

Propositions de séquences pour le lycée :

  • Une séquence de 1ère créée par Virginie Coassin-Montbarbon et Anne-Laure Gallon-Sauvage ;
  • Une alternative pour la classe de 2de, également conçue par Virginie Coassin-Montbarbon et Anne-Laure Gallon-Sauvage ;
  • Une autre séquence de 2de, qui peut être, là encore, adaptée au niveau de 1ère et qui a été pensée par Alice Hopfner, Carole Veltz et Valentin Rietz.

Propositions de séquences pour le collège :

  • Deux séquences de 4e créées, l’une par Carole Wilke et l’autre par Kevin Nieto.

Accéder aux documents sur le Campus commun

L'ensemble des documents est disponible sur la Campus Commun en téléchargement.