lundi 15 juillet 2024

Remise du prix jeunes de la Tolérance " Marcel Rudloff"

Pôle civisme et laïcité - 29 novembre 2021

Publié dans : Pôle civisme et laïcité

Les lauréats du prix jeunes de la tolérance " Marcel Rudloff" ont été reçus par Mme la rectrice , mercredi 24 novembre dans les salons du rectorat , afin de recevoir leur prix décerné par l'association " les amis de Marcel Rudloff" . Pour cette édition 2021 deux établissements ont été récompensés par l'association :

Les lauréats du prix jeunes de la tolérance " Marcel Rudloff" ont été reçus  par Mme la rectrice , mercredi 24 novembre dans les salons du rectorat , afin de recevoir leur prix décerné par l'association " les amis de Marcel Rudloff" . Pour cette édition 2021  deux établissements ont été récompensés par l'association. Après présentation du travail réalisé par les élèves, et un discours de félicitation de l'association, la rectrice et M.Francis Hirn, président de l'association ont remis aux lauréats un diplôme et un prix d'une valeur de 1000 euros.

 

Voici une description des projets réalisés par les lauréats  ( éléments transmis par l'association " les amis de Marcel Rudloff" )

 

La cité scolaire de la Haute Bruche


Naissance du projet : donner suite à la commémoration pour Samuel Paty, fédérer la cité scolaire (collège, ULIS, IRS, voie professionnelle, voie générale), améliorer le climat scolaire, cultiver la bienveillance.
Production d’une vidéo qui présente l’ensemble des projets réalisés (écriture de chansons, articles, slam / expression orale ; chants, diction, débat, expression artistique : dessin, peinture, illuminations, vidéo de danses, chansons)
Un travail de longue haleine qui a impliqué les 517 élèves de la cité scolaire qui ont travaillé en collaboration pour faire réussir ce projet commun de sensibilisation aux notions de laïcité et de tolérance.

 

Le Lycée professionnel du Rebberg :
Projet « une école idéale » par la réalisation d’une œuvre de Street Art, un tag géant
Le nombre de participants est plus limité, mais le projet a mobilisé un public un peu particulier, puisqu’il s’agit des 12 élèves inscrits en 2nde Passpro-MLDS. L’idée était de remobiliser des jeunes de plus de 16 ans sortis sans solutions d’orientation ou de formation.
Là aussi, l’assassinat de Samuel Paty a joué un rôle déclencheur et motivé les adultes et les élèves à s’engager dans le projet.
Après une phase d’investigation autour des notions de tolérance et de fraternité, les élèves ont travaillé avec un artiste calligraphe et réalisé un tag XXL. L’ensemble des lycéens ont été consulté pour désigner le meilleur tag parmi plusieurs propositions.
L’équipe coordinatrice a relevé de nombreux effets bénéfiques à ce projet pour les élèves : plaisir de retourner à l’école, reprise d’une certaine confiance en soi, mise en valeur de compétences d’habilité gestuelle. Ils ont également noté un effet sur le climat scolaire de l’établissement par le biais du vote et d’un affichage visible par tous.